Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2018 1 26 /02 /février /2018 15:55
Les marathoniens exècrent les giratoires

ETT Collection Locutio   www.territoirestemoins.net

 

" Quand vous êtes bien à cheval sur vos principes, le sommeil se glisse tout seul dans l’oreiller ".  Sacrée Zoé, jamais avare d’un mot savoureux. A l’entendre, il se serait agi d’un proverbe que les pages roses du Larousse dédaignaient en raison de son origine ardennaise. Comprendre, ardennaise belge.

Si les Ardennes avaient choisi leur camp…". Pas avare d’une théorie non plus, un rien  conspirationniste la Zoé.

Des dictons taillés dans des essences de la sagesse, elle en servait à pleines rasades et Louis n’était pas le dernier à s’en abreuver. Il en faisait souvent ses choux gras, lui qui, rapport aux principes, était plutôt du genre à se gaver, bien que sélectif sur leur origine. Généralement, il se les fabriquait d’ailleurs. Oui, sans hésiter, on pouvait affirmer qu’il était l’artisan des siens.

Ainsi du sommeil. Le principe une fois arrêté, Louis dialoguait avec son cerveau, en tête-à-tête lui disait-il, le conditionnant à suivre à la lettre son schéma théorique très personnel.

" Un cycle vaut 90 minutes. Je t’en accorde cinq entre deux cycles en guise de récompense. Tu en fais ce que tu veux, un petit rêve si ça te chante ". Un quick dream comme il les appelait car aux quick sleeps de la sieste diurne qu’il ne parvenait à s’infliger, Louis avait jumelé les  quick dreams de la nuit dont il n’était pas davantage friand.

Au hasard il se figurait ne rien concéder, pas une miette. S’il avait pu, même les rêves il les aurait planifiés.

4:40 Alarme. Avec un nom pareil, vous espérez quoi au réveil ?

Pour un sursaut, c’en était un, Louis cambré dans son lit comme " Lavillenie " au-dessus d’une barre à 6,16 m.

Il ne s’habituait décidément pas à ce qu’un téléphone ait choisi, quoi un matin d’Halloween ?, de se déguiser à jamais en radioréveil.

 

 

                                             Quel dégonflé ce cumulus                                                                                  

4:41

L’aube s’étirait la pointe, signe qu’elle aurait volontiers prolongé sa nuit. Avec son aurore indolente genre gueule de bois un lendemain de solstice d’hiver, il l’aurait bien inculpée pour somnolence aggravée, mais magistrat des aurores Louis n’était pas.

A la verticale vers les onze heures, un nuage lève-tôt ayant fait pour l’occasion le court déplacement de l’océan voisin s’encanaillait seul dans le ciel, debout à pas d’heure dans l’espoir de surprendre l’horizon en caleçon, juste avant que " l’étincelle du soleil "lui pique les fesses. Joufflu, le cumulus assumait ses rondeurs, à l’aise dans ses baskets cotonneuses.

Quand l’épingla le rayon palot envoyé en éclaireur, ce dégonflé rosit, piqué au vif à moins qu’il ne fût gêné d’être surpris à flemmarder.

Pour la petite histoire, ses contours de flanelle crayonnaient déjà un liseré de cuivre annonçant la couleur du jour, mais nul ne se soucia de sa mise en garde artistique. Il avait prévenu, on ne pourrait le lui reprocher.

 

                                                            Fahrenheit Kidnapping

Abandonné à son sort mercuriel sur le rebord de la fenêtre, un thermomètre en bois piqué affichait avec aplomb un bilan plutôt chiche. Louis marna. D’instinct, au silence il joignit le frottement de ses mains calleuses selon ce rituel d’entrave au froid, universel et inefficace.

Très franchement, il se serait acquitté d’une modique rançon en échange d’une poignée de degrés, trois fois rien, des Celsius à la rigueur, bien qu’il ne voulût en rien perturber l’ordre bien établi des choses de ce côté de l’Atlantique. Sa volonté seule n’y suffit, marchandage thermique non négociable.

Selon ses croyances, le rapt nocturne - de température - relevait de la grivèlerie. Voici comment il percevait la chose. Lactée d’étoiles avec qui elle feignait de marivauder, la nuit entamait sa manœuvre de cleptomane, filoute. Escamotait, subtile. Subtilisait, marmotte. Ne prétendait-on pas que la nuit "tombait ". Une buse sur sa proie. Au pied de l’aube, avant qu’il ne soit trop tard, elle  se jetait sur les degrés rescapés, vorace comme un ventre sans oreille. Banquet achevé, elle désertait, abandonnant au jour naissant l’addition surréaliste pour solde de tout compte. Sauf les fois où, replète de nuages, gonflée de l’ouate qui coupe la faim, son appétit s’évaporait.

Louis se fit mousser : " Sûr que le cumulus est son anneau gastrique ". Il ne fanfaronne qu’en son for intérieur, s’évitant le piège des jugements d’autrui.

In petto veritas, pense-t-il en secret.

 

 

 


[1] L’expression juive qualifie la toute première lumière de l’aube

Partager cet article
Repost0

commentaires

Florence MAITRE 05/03/2018 15:29

L'eau à la bouche, c'est fait. A quand la parution ? Merci. Florence

Klock 08/03/2018 10:11

C'est paru !

Présentation

  • : Le blog de lireledebut
  • : Les intros des romans de ETT / Éditions Territoires Témoins
  • Contact

Recherche

Liens